La lettre du 12 mars : humanités et agrumes.

Cette semaine fut plutôt calme du côté des médias sociaux, avec le lancement des listes d’intérêts sur Facebook, très inspirées des cercles de Google+, et l’annonce de l’arrivée prochaine d’Instagram sur Android. L’agence Ogilvy nous laisse un joli souvenir de l’échange entre Guy Kawasaki et Vic Gundotra (VP Google+) au SXSW.

Côté web et référencement, les choses deviennent plus sérieuses avec le chiffrement des SERPs (pages de résultats de recherche) de Google pour les utilisateurs connectés à leur compte Google (Gmail, Google+…). Les mots-clés par lesquels ces utilisateurs auront accédé à votre site ne seront plus visibles : en clair d’un point de vue webmarketing, une portion non négligeable des mots-clés referers n’apparaîtront plus dans Google Analytics. Les utilisateurs connectés représenteraient en moyenne 12% des utilisateurs de Google Search, mais la tendance est à la hausse…

Les annonceurs en prennent pour leur grade avec la présentation de Brand Utility qui, en temps de crise, invite les marques à se demander en quoi elles sont utiles au monde, et à laisser tomber les artifices.

Autre victime de la semaine, les articles un peu rapides sur l’e-réputation, dont CaddE-Réputation établit une typologie dans un très bon billet qui rappelle quelques fondamentaux sur le sujet.

Parlant d’e-réputation, la big data se porte bien et fait beaucoup parler d’elle. Le consensus commence à se faire autour de l’idée que la prochaine étape est son humanisation : rendre plus humaine la big data et son utilisation serait le prochain défi des interfaces hommes-machine. Dans cette course, l’analyse sémantique et l’analyse du sentiment ont beau jeu et obtiendraient de meilleurs résultats qu’une analyse purement statistique/mathématique.

Quoique toutes nos pensées et tous nos efforts chez Proxem soient bien sûr concentrés sur l’analyse sémantique, nous sommes friands de gamification et ne résistons pas à l’envie de partager avec vous cet article de l’excellent Hubert Guillaud sur la façon dont le jeu code le monde et détermine nos comportements.

La dataviz de la semaine est acide : il s’agit de la représentation par eux-mêmes – authentique s’il en est – de la production d’agrumes en Californie.

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s